Kikooboo en français ! Kikooboo in english !
  Dans ce carnet
  
 Prénom  Bruno, Bea & Cecile  Nom  Chevreuil, Andre & Henry
 Age  24  Minimessages  Envoyer un message
 But du voyage  WH Visa  Durée du séjour  1 an
 Date de départ  21/02/2005   Note: 0/5 - 0 vote(s).
 Description : Faire le tour de l'Australie en un an, et peut-etre plus....

[ Diaporama ]

[ Diaporama Flash ]

[ Vidéos ]

[ Suivre ce carnet ]

[ Derniers commentaires ]

[ Le trajet de Bruno, Bea & Cecile ]

[ Mes liens favoris ]

 Localisation : Australie
 Date du message : 08/12/2005
 Diaporama des photos de ce message
Page précédente Page suivante Retour liste messages Imprimer
 Seance Fruitpicking in south Australia!

Hello Boys and Girls!



Ici Frufru de retour d\'une quinzaine ereintante de fruitpicking en compagnie de mes deux accolytes Cecile et Sandrine. En effet, nous sommes parti dans le Riverland, la region reputee pour le fruitpicking non loin d\'Adelaide, pour une seance musclee de remise en forme (bancaire) lol...



C\'est au bout de 3h de bus que nous atteignons Kingston on Murray. On nous depose a l\'arrache en bord de route, sur la latterite...on est dans le farwest, il fait une chaleur torride mais une navette nous attend pour nous emmener au backpack.



Je vais vous planter le decor; notre \"home sweet home\" pour ces 12 jours de bonheur exquis (euhm) s\'appelle Nomad\'s on Murray (la Murray River etant le fleuve le plus long d\'Australie et passe devant le backpack) qui accueille 60 personnes venues des 4 coins du monde, enfin surtout d\'Asie (50% Jap et Coreen), avec piscine et vue degagee sur le fleuve et la pampa environnante! En plus le telephone passe!



Attendez ce n\'est pas fini: notre chambre au charme roots accueille 8 personnes avec tout le confort moderne, l\'eau n\'est pas peautable et jaune, le ventilo et la clim inexistantes, les lits sont colle serres pour mieux entrer en osmose avec les camarades de chambree, les rangements extremement minces mais on garde le moral. Mia et Sashi, la Danoise et la Japonaise de notre chambre, nous disent qu\'ici l\'ambiance est decontractee et familiale, et en effet on va pouvoir le constater. On va rencontrer qq frenchy, Lorrane d\'abord, on ne s\'ettendra pas, c\'est une brave blonde a forte poitrine (ou sont les issues de secours?), 3 nenettes assez cool, Julie, Severinne et Marjorie qui sont arrives 4 jours avant que l\'on ne parte et qui n\'avait tjrs pas bosse les pauvres et pour finir on a confirme la bonne entente entre la France et Israel: on va surement garder contact avec Efrat, une nana tres nature (un peu trop niveau odeur), tres directe et hyper interressante, ainsi que son charmant pote et compatriote Udi...caramba!



POur ce qui est des diner eh bien il faut le savoir a l\'avance, soit manger avant les Coreens (en general les premiers a manger) vers 18h ou apres tout le monde vers 21h sinon on a l\'impression d\'etre ds le metro parisien a l\'heure de pointe avec odeur de bouffe et brouhaha en differentes langues (vous allez me dire qu\'on pourrait en profiter pour ameliorer notre Japonais!!) en plus. Une fois cette epreuve passee et s\'etre installe sur la terrasse pour deguster le festin eh bien on est assailli par une horde de mouches (il y en a par milliers, dc la aussi vous allez me dire mais pourquoi s\'acharner a la cuisine puisqu il s\'agit d\'ouvrir la bouche pour manger a sa faim!) et la nuit tombee elles sont remplacees par les moustiques qui la aussi nous tombent dessus tel les Japonaises sur les sacs LV en temps de solde, c\'est vous dire. Ils nous pompent toute notre energie ces P.... d\'insectes de M..... !



La premiere journee passe tres doucement surtout que la veille on nous avait certifie pourvoir travailler des le lendemain mais que nenni. Et comme l\'endroit se situe au beau milieu du trou de cul de l\'Australie le temps semble long lorsque l\'on est au chomage!



Notre moral de vainqueur en est un peu touche si bien qu\'apres un dimanche a ne rien faire (si ce n\'est a airer en bord de fleuve, au bout du jardin) on decide de partir des le lendemain si on n\'a pas de boulot.



On est comme en detention, le seul moyen de sortir de cet endroit est de prendre la navette qui nous emmene a Balmera, l\'espece de ville la plus proche.



Fonctionnement du backpack: tous les soirs c\'est la lotterie vers 20.00h. En effet, Warwick, le gerant des lieux, s\'amuse a jouer avec nos nerfs...les candidats viennent un a un consulter le tableau du \"loto\" pour voir si ils ont ete selectionnes. Les gagnants c\'est ceux qui ont decroches un boulot pour le lendemain (sur le tableau figure l\'heure du depart - en general 5.30h ou 6.00h du mat\' - et le nom des membres de ce groupe de travail) et les perdants sont en bas de tableau dans la case tres redoutee des \"On Call\"...



Eh bien dans ce jeux sans pitie nous avons ete selectionnes, yeahhhhh! Les filles vont trier des oignons, apparemment c\'est horrible en particulier pour l\'odeur et les mouches com d\'hab\'. Elles sont debout pendant 9h avec un filet sur la tete, un masque anti odeur, un filet anti mouche, mais avec toute la volonte du monde qu\'est ce qu\'elles ne seraient pas prete a faire! Seul probleme c\'est que ce job ne dure que 3 jours par semaine. Elles vont aussi s\'initier a la cueillette d\'orange, elles pensaient avoir touche le fond avec les oignons mais en efait les oranges c\'est encore pire. Au lieu d\'etre payees a l\'heure comme pour les oignons elles sont payees au rendement, c\'est a dire a la bin (sorte de grande caisse en bois) qu\'il faut qu\'elles remplissent le plus rapidement possible. Etant donne la chaleur qu\'il faisait et le nombre d\'heure de travail reduit par des speech sur la securite du travail et sur les conditions climatiques (porter un chapeau, de la creme, des gants, un filet anti mouches) elles auront gagnes juste de quoi se payer un repas ds un resto, mais manque de pot il n\'y a pas de resto ds le coin lol



En ce qui me concerne eh bien j\'ai eu de la chance. J\'ai travaille pendant toute la duree de notre sejour dans une ferme familiale ou j\'ai eu a cueillir nectarines et prunes le matin et faire de l\'emballage l\'apres midi et en plus j\'etais paye a l\'heure... Mes compagnons de cueillettes se prenommaient Aaron, Gallois, et Chang (enfin je ne suis plus trop sure), Coreen; le premier m\'a fait douter sur mes capacites de parler et surtout de comprendre l\'anglais tellement son accent etait incomprehensible, le second me donnait parfois des envies de meurtre au moment des repas (il mange du riz en faisant autant de bruit que qqn machant du chewing gum la bouche ouverte!!) ou des envies de relooking (il avait l\'apparence d\'un levrier afgan, c\'est dingue pour un Coreen!!, avec les cheveux longs, la casquette vicee sur le front avec la visiere orientee vers le so si bien qu\'il devait lever ses yeux au ciel pour parler a qqn...

Et je tiens a tirer mon chapeau a mes hotes fermiers qui bossent nuits et jours 7 jours sur 7, bravo je ne sais pas comment vous faites, moua pourrais pas!!! 12 jours c\'est mon max!



Le travail en lui meme est agreable, les fruits se ramassent a hauteur de bras et pour les plus hauts perches il suffit de monter sur l\'echelle. J\'ai une petite preference pour les prunes qu\'on ramasse mures ou non. Parfois le soleil etait assez virulant si bien que je ne bougeais pas du centre de l\'arbre, il n\'y a que mon bras qui s\'exposait de temps a autre pour ramasser le fruit vicieux au bout de la branche...

Heureusement que je n\'etais pas paye au rendement car je suis plutot du genre a regarder le fruit pendant 2 heures avant de le cueillir, c\'est comme au marche, je le regarde, le tate, et apres reflexion je l\'arrache de l\'arbre et pense a la personne qui va le deguster ds qq jours. Bref une vrai histoire d\'amour avec le fruit! Que de dechirures pendant ces 12 jours!



Bref meme si on repart creuve car les nuits ont ete courtes et pas vraiment sereines (lumiere allumee jusque tard et cris en tout genre de partout) pour finir je tenais a vous dire que l\'on a aime cet endroit malgre tout, les gens l\'ambiance famille, un peu moins le boulot aux horaires trop matinales. Il faut peut etre l\'avoir vecu pour comprendre. C\'est une experience a vivre au moins une fois, che fou chure!



A present je vous laisse, il faut que je fasse les dernieres courses car demain nous partons avec Sandrine vers l\'OUtback en direction d\'Uluru. Cecile quant e a elle reprend la direction de Sydney pour sa derniere semaine en Australie, bouhh, tu vas nous manquer, ch\'t chure!



A plouch les loulous!

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Syndication :

Précédent - Suivant - Retour à la liste des messages

Par ARNAUD

le 10/12/2005 à 07:32:54


Quelle chance vous avez de passer a ULURU , c'est toujjours avec beaucoup de nostalgie et romantisme que je pense a cette merveilleuse
ville , pourriez vous nous mettre une photo de la mairie d'ULURU......

ps:SONIA ma tout raconté en détails,le voyage avec vous,
a bientot

Arnaud


Répondre à ce commentaire

Par Bruno

le 15/12/2005 à 02:06:10

Hello Arnaud!

Ca y est on revient de notre trip a Uluru, c'etait magnifique et tres tres chaud. Je mets des photos de la mairie aussi vite que possible.
Je t'embrasse
Bruno

PS: j'aimerai bien savoir ce que Sonia a pu raconter...cette coquine!!

Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire